22/08/2008

Retour de vadrouille!

Oui! Je sais, j'ai négligé mon p'tit blog!!!

L'été fut riche, en promenades, en rencontres, en travaux... et je n'avais plus un instant à moi! Donc je vais avoir beaucoup de choses à raconter!!! Notre périple en Espagne à terminer... notre sortie en Belgique, le fignolage du bac en ardoises, mon voyage en Hongrie, la visite de Dave & Daniel, le retour de Richard, notre ballade en Normandie... mon nouveau tas de briques! Un paquet d'articles en retard;)

Et tout un tas de photos (plusieurs centaines) à trier avant de pouvoir rédiger le moindre article... Promis, j'attaque demain!

17:48 Écrit par Isa & Ben dans Au jour le jour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/07/2008

P'tit tour au marché!

Entre autres activités de vacances, nous apprécions de parcourir les marchés! Alors... nous avons pris un grand plaisir à découvrir ceux de Tarragone. Le marché couvert d'abord, installé dans une halle provisoire, ornée de grandes fresques naïves, la véritable halle étant en cours de rénovation. Quels beaux étalages multicolores! Ici, le poisson règne en maître: les écaillers se comptent par dizaines, se disputant la place avec les charcutiers, les fromagers et les maraîchers. Même sans rien acheter, c'est une véritable réjouissance que d'admirer ces étals rutilants de fraîcheur, envisageant avec gourmandise tous ces innombrables produits parfois si différents de ceux que l'on a l'habitude de croiser...

Un étal parmi tant d'autres

Sitôt dehors, nous retrouvons la chaleur... Heureusement, Tarragone fourmille de terrasses accueillantes où prendre un rafraîchissement voire de glaciers aux spécialités succulentes dont nous avons usé (pour ne pas dire abusé). Qui aurait résisté à ces crémeuses glaces italiennes aux parfums grisants: yaourt aux fruits des bois, melon-figue, stracciatella, pignons de pin et autres variétés de turron?

Face au marché couvert

Mais, il n'y a pas qu'un marché... celui dédié aux vêtements est magique aussi! Sur la Rambla Nova, l'esplanade principale de la ville, des centaines de marchands s'installent deux matins par semaine. Des milliers de bonnes affaires à saisir... (et nous en avons saisies;) Il y en a pour tous les goûts, tous les styles, toutes les tailles, toutes les bourses... de tout, des chaussures aux bijoux en passant par les vêtements et les accessoires les plus variés. L'esplanade, alors, fourmille d'une foule en effervescence, fouillant, essayant même, achetant, sous les harangues des vendeurs volubiles et souriants!

Et dès l'après-midi... la Rambla retrouve son calme, large et majestueuse, désertée par les boutiquiers, rendue aux promeneurs aguerris qui, de gelateria en gelateria, osent l'arpenter sous le soleil omniprésent!

La Rambla Nova de Tarragone

00:50 Écrit par Isa & Ben dans Au jour le jour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/07/2008

A l'eau! A l'eau!

Aucun arrêt entre Montpellier et Tarragona? Pas d'anecdotes, çà vous semblait louche??? Après moult hésitations, je vous en dévoile (c'est le mot) la raison!

En partant en vacances au bord de la Méditerranée, vous vous doutiez bien que nous imaginions rapidement faire trempette! Pas vraiment fanas de la bronzette, nous apprécions grandement par contre jouir de la fraîcheur relative de la mer pour compenser les chaleurs estivales...

Aussi... Dès que nous avions quitté Montpellier, le soleil déjà bien présent, la mer si proche, nous taraudaient d'une pulsion natatoire... J'eûs bien du mal à ne pas m'arrêter en longeant la plage entre Sète et Marseillan, alors que nous commencions seulement à filer vers les régions méridionales de la Catalogne espagnole. Mais sage Isabelle refusa toute halte, tant d'heures de route nous attendent encore, roulons encore tandis que le soleil n'est pas à son apogée...

Vers 13 heures, nous atteignions le petit village de Torreilles, dans les Pyrénées Orientales, lorsque nos estomacs nous tiraillèrent à tels point que, cette fois, nous fûmes tous d'accord pour un arrêt... Plage Nord... Pourquoi ne pas s'arrêter là? Nous pourrons faire un plongeon en plus de notre pique-nique! Allez Hop! Suivons ce petit chemin...

Garés, sustentés, maillodebaintisés, crèmedeprotectionsolairisés, nous partons donc à la découverte de l'étendue de sable fin annoncée derrière la dune qui nous fait face... 100m de randonnée en tongs dans le sable, aucun promeneur, la plage s'annonce sauvage! Tant mieux, nous ne goûtons pas spécialement aux bonheurs de la foule...

Cà y est, nous sommes face à la mer... La plage est superbe, une magnifique étendue de sable fin particulièrement propre, d'une densité humaine clairsemée, nous sépare d'une eau bleue tentatrice parcourue d'une légère houle accueillante... juste un détail... Nous sommes face à un joli écriteau...

PLAGE NATURISTE, Baignade Surveillée

Aie... Ca c'était pas prévu... Longeons donc un peu la côte pour trouver un espace plus conforme à nos usages... Les écriteaux se succèdent et se ressemblent, notre frustration augmente, si près de l'onde aguichante... Nous finissons par craquer... On va y aller quand même... tous? Non... Lorraine, plus frustrée pourtant encore qu'Isa et moi, guettant la mer depuis notre départ, préfère nous surveiller du haut de la dune, sans se méler à la faune locale...

Bref... On y va! Euh... c'est vite dit çà... nous nous appliquons donc à pénétrer discrètement cette aire spécifiquement réservée aux naturistes. Posant enfin notre serviette, il nous faut maintenant assumer notre décision et... il nous faut donc achever de dénuder nos corps resplendissants de blancheur de bons lorrains en vacances, au milieu de ces nudistes à la peau mordorée, en essayant d'y mettre le maximum de décontraction et de naturel pour ne pas se faire remarquer... Ne rigolez pas, je voudrais bien vous y voir...

Blancs comme des asticots, nous rejoignons enfin nonchalemment cette mer qui nous a menés là... (tout blancs? Non en fait... alors que d'autres ont parfois des amusantes traces de maillots, j'avais moi même tout pour attirer l'oeil: notre premier parcours routier m'avait doté d'un bel avant-bras gauche au bronzage parfait et surtout d'un remarquable bas de cuisse droite rougeoyant, juste là où le soleil, insidieusement, à projeté ses rayons perfides à la limite de mon short, se faufilant entre rétroviseur et pare-soleil)

Et... choc suivant, elle est fraîche, n'est-ce pas, comme nous le dit ce sympathique quincagénaire débonnaire à la bistouquette à l'air qui lui aussi peine à s'immerger! Pour la discrétion...

Finalement... Elle n'est pas si fraîche, le tout est de se mouiller! S'ensuivent donc nos ablutions... Nous finissons même par nous surprendre par être très à l'aise! Evidemment, le moment de ressortir de l'onde protectrice, sous l'oeil bienveillant des bronzeurs impénitents est aussi un grand moment... cependant, reconnaissons que ces fameux naturistes, après tout, sont des gens comme vous et nous... certes un peu plus nus... certainement un peu moins hypocrites aussi, un peu plus libérés du carcan moralisateur de la société. Même si ce n'est pas évident de s'en affranchir, ce n'est pas si désagréable d'ailleurs!

Si vous voulez quelques précisions suivez ce lien trouvé après coup: http://fr.franceguide.com/idees-vacances/naturisme/faq/ho...

Il ne vous reste plus qu'à tenter l'expérience!

Pour la petite histoire, nous avons ensuite testé la très familiale plage du Cannet, "textile" comme disent les naturistes, cette fois. Eh oui... nous ne pouvions poursuivre notre route sans offrir à Lorraine la possibilité de goûter elle aussi aux plaisir de la plage dans un cadre à sa convenance.

 

13:03 Écrit par Isa & Ben dans Au jour le jour | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

02/07/2008

CouchSurfing Meeting du grand Est!

Ce week-end a eu lieu le Grand Meeting des couchsurfer de l'Est de la France... Le Grand Est, il y avait des membres allemands, suisses, belges, luxembourgeois, français aussi! Même un Verdunois est venu Samedi! Isa travaillant, Lorraine étant au collège, je suis venu seul pour la journée de Samedi... Quel dommage d'ailleurs de n'avoir pû rester!!!

J'ai rencontré plein de gens extraordinaires... et nous avons passé une excellente journée à faire connaissance, en discutant, grignottant, farnientant, explorant, jouant... rien de tel pour resserrer les liens d'une communauté!

Nous nous sommes donc rassemblés, près du fort de Plappeville, à côté de Metz, en pleine forêt, établissant notre campement dans une accueillante clairière... Après... je vais laisser parler les photos! Merci en tout cas, à tout ces nouveaux amis, pour ce moment vraiment agréable... nous nous reverrons bientôt!

Samedi midi

Fort de Plappeville

Dans les galeries...
 

Pierre a trouvé le couch

Républicain lorrain

Kami François & Ben

13:05 Écrit par Isa & Ben dans Au jour le jour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

22/06/2008

Fête de la Musique!

21 Juin... Comme la plupart des villes et villages de France, Verdun s'est enflammé hier soir, au son des musiques les plus diverses, à l'occasion de la fête de la Musique!

Malgré la foule, quel bonheur de se laisser porter par les notes au fil de l'eau! Profitant de la scène de Musiques en Terrasse, installée tout l'été sur le quai de Londres, un superbe programme nous attendait!!! (Et si vous avez un samedi de libre, jetez un oeil à ceci: http://verdun.over-blog.net/article-19696226.html).

Nous qui parlions justement de Django ces jours ci... Nous avons entamé la soirée avec lui! Trois jeunes frères Reinhardt (?!?) réunis dans le groupe Nitchojazz nous ont talentueusement évoqué sa mémoire...

http://nitchojazz.free.fr/ 

Bientôt sur scène à Fresnes en Woëvre, un bon moment de Jazz Manouche à ne pas rater... Hein M'sieuh Reynald!!!

Et puisque nous étions en terrasse... justement, nous nous sommes installés le temps d'un dîner simple mais sympathique! A côté de nous fusaient les sonorités africaines de musiciens infatigables... Puis lentement, la nuit est tombée! Et la magie de la musique nous a encore captivés!

Au milieu des éclairages flamboyants, les affranchis nous ont émerveillés! Quelles sonorité! Quelle joie... quel talent, tout simplement!!! Si vous en avez l'occasion, allez les écouter, allez les voir... allez vous faire plaisir!!! En attendant, n'hésitez pas à leur cliquer sur le bout du nez pour en savoir plus...

Les affranchis
 

23:36 Écrit par Isa & Ben dans Au jour le jour | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

11/06/2008

Il fait soif!

Avec le retour de la chaleur, nous avons retrouvé le goût de l'eau! Alors, nous qui ordinairement buvons l'excellente eau potable de notre réseau d'adduction public... (Disons-le, l'eau du robinet) Nous avons eu envie de goûter une spécialité régionale encore inconnue... L'eau de Bar-le-Duc!

Eh oui... Bar-le-Duc n'est pas seulement la préfecture de notre beau département meusien, c'est aussi une eau minérale réputée! Vous n'en saviez rien? Vous pensiez que les barisiens buvaient l'eau de la Meuse (enfin ceux qui osent!)? Point de source à Bar-le-Duc, des groseilles... Oui!!! Mais point de source, en tous cas la production d'une telle source si elle existe vous semble confidentielle... Bref, l'eau minérale de Bar-le-duc vous est inconnue au bataillon dans cette ancienne ville de garnison???

Vous n'avez pas tort! L'eau en question provient en fait de la source "Bar-le-Duc" située... Près d'Utrecht, aux Pays Bas! Encore un souvenir de nos vacances printanières!!! Souvenir Napoléonien, certes, mais souvenir désaltérant... Voyez comme Lorraine apprécie!

Vivre en Meuse et boire Bar-le-Duc! Un must... (Le premier qui me trouve de l'eau de Verdun me fait signe;)

bar le duc

Goûtage d'eau

10:28 Écrit par Isa & Ben dans Au jour le jour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/05/2008

Pas de réponse à ma devinette...

Au cours d'un article précédent... je vous demandais si vous aviez une idée de ce que j'allais bien pouvoir faire de ma cueillette! Mais... chers (plus de 3000) visiteurs, je ne puis que constater votre mutisme. Personne n'a même osé une saugrenue suggestion! Et pourtant, je n'aurai pas flagellé celui qui eût tenté, même avec cette belle bassine d'orties sous la main... Ah oui... il s'agit d'orties!

Si vous les cueillez par la base, tout près de la racine, en fait, vous ne serez pas piqué... sauf si la pauvre plante, sentant sa fin se hâter, se courbe et tombe sur vos bras, évidemment nus pour l'occasion! Après, pour en couper les plus belles têtes... on s'habitue! Mais surtout il ne faut pas hésiter, laisser le végétal prendre le dessus... sinon... Ouille! Aïe! Ouille!!!

Alors... j'en fait quoi de mes orties? Je les cuisine, bien sûr... gourmands comme nous sommes, vous n'aviez pas encore deviné? Il faut commencer par rincer les belles têtes d'orties fraîchement cueillies... A l'heure qu'il est les mimines ne craignent plus grand chose, alors on secoue bien tout çà sous l'eau froide!!! Pendant ce temps, on fait fondre du bon beurre... disons un bon cinquième d'une plaquette de 250g (je sais çà fait 50g... mais vous avez déjà pesé du beurre avec un couteau?). Lorsque le beurre est à peine fondu, rajoutez les précieuses feuilles... qui vont fondre à leur tour! Laissez les tiges les plus tendres! Vous pouvez glisser aussi un bel oignon en rondelles très fines...

Hummm
 

Lorsque votre salade piquante a bien réduit, rajoutez du lait, un bon litre. Comme vous avez épluché et coupé en dés 3 ou 4 belles Charlottes, enfin 3 ou 4 belles pommes de terre... sachez que c'est aussi le moment de les ajouter! Salez, poivrez... oui! Poivrez! Quand les pommes de terre sont tendres, c'est le moment de mouliner votre soupe!!! Et hop... voilà votre soupe d'orties du jardin!

C'est succulent... mais si vous n'êtes pas téméraires, vous pouvez aussi réaliser d'abord cette recette avec des fanes de radis (en plus vous pourrez croquer les radis, c'est nettement meilleur que les racines d'orties). Rassurez vous en tous cas... Ce n'est pas ma soupe qui a rendu Lorraine gaga! Même si vous, vous ne mangez pas votre soupe à la fourchette, sachez qu'elle y arrive très bien... Des années d'exercice!!!

Qui mangerait sa soupe à la fourchette

23:45 Écrit par Isa & Ben dans Au jour le jour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |