11/10/2008

Fricassée de coprins!

Au détour d'un petit chemin, alors que nous revenions, à pied, d'acheter des pommes aux vergers d'Arifontaine, nous avons découvert une superbe poussée de coprins chevelus... L'appétit aussitôt aiguisé, nous avons cueilli sur-le-champ (c'est le cas de le dire) les spécimen les plus frais! Car, bien sûr, le coprin vieillissant perd de son charme... Déliquescent, il noircit et se liquéfie en quelques jours, commençant par la base du chapeau... Mais, frais, le coprin, c'est rudement bon!!!

Coprins chevelus

Une petite recette?

Pour une bonne fricassée de coprins pour 3 personnes, nettoyer et laver rapidement environ 1 kg de coprins frais, puis les laisser égoutter. Faire dorer 3 belles échalottes dans un fond d'huile d'olive, ajouter un bouquet de persil haché, puis les champignons coupés en gros morceaux. Laisser cuire à feu moyen jusqu'à évaporation de l'eau des champignons. Ajouter 2 gousses d'ail écrasées et une cuillerée à soupe de maïzena ou de fécule de pomme de terre délayée dans un verre de vin blanc sec. Saler, poivrer, laisser mijoter encore quelques minutes. Juste avant de servir, verser 10 cl de crème fraîche et retirer du feu au premier bouillon...

Voilà de quoi garnir délicieusement un steack poêlé!

18:44 Écrit par Isa & Ben dans Au jour le jour | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Chez moi ,j'ai toujours entendu dire que le vin ou l'alcool rendait le coprin très indigeste ! Ou est la vérité? je me suis toujours contenté de les cuisiner le plus simplement possible à la poêle ou dans les sauces de viande (sans vin bien entendu)

Écrit par : perrin | 10/10/2012

c est vrai pas d alcool,ni a cuisiner,ni en mangeant,car c est indigeste,le pharmacien me l a confirme.

Écrit par : vero | 21/11/2012

Les commentaires sont fermés.