03/10/2008

Orage à Morella!

Encore une journée pluvieuse... idéale pour nous replonger dans les souvenirs! Quoique... en espagne aussi, il pleut parfois! Nous en avons fait l'expérience à Morella, charmant village fortifié sur les hauteurs de Castille.

Pourtant... en arrivant, nous avons grimpé et grimpé encore sous un soleil de plomb!

Entrée de Morella

Eh oui... dès l'entrée, nous avons constasté que Morella est un village... euh... pentu!

Vers la boulangerie

Regardez bien cette ruelle qui monte vers une boulangerie qui cuit son pain au feu de bois... Nous la reverrons plus tard!

Ca grimpe

Nous avons emprunté un autre chemin,  guère plus plat!

Près de la cathédrale

Délaissant la cathédrale, nous sommes encore monté plus haut...

Cloître

Nous avons fait une petite pause dans le cloître des ruines du couvent des franciscains...

Castell Morella

Et nous sommes partis à l'assaut de la forteresse médiévale!

Toujours plus haut

Nous sommes bientôt arrivés... encores quelques efforts!

Pour monter si haut il faut une bonne motivation

Pour monter tout là-haut, il faut une sacré dose de motivation... La vue sera certainement très belle, non?

Les arènes de Morella

D'ici nous découvrons les arènes lovées à flanc de coteau, tandis qu'au loin s'étendent les terrasses des cultures séculaires abandonnées au 20e siècle... Imaginez le travail de tous ces paysans pour façonner ainsi le relief! Toute la région est ainsi sculptée par ces terrasse successives séparées de murettes en pierres sèches... Mais remarquez aussi comme le ciel a changé au fil de notre grimpette!

Le vent s'est levé

Le vent s'est levé, nous voici au coeur d'un orage qui va balayer la Castille et la Catalogne. Les pluies torrentielles ne vont pas tarder! Nous n'auront pas le temps de redescendre en des lieux plus civilisés... Nous seront donc mouillés... presque trempés! Nous retraverserons le chateau en nous abritant de salles en salles, le village, de boutique en boutique!!!

Il pleut un peu

Croisant à nouveau, à peine 2h plus tard, la ruelle de notre boulanger... Regardez l'eau dévaler! Regagnant notre voiture, nous avons fait fonctionner les essuies-glaces jusqu'à notre retour à la Finca, cherchant notre route entre les trombes, grignottant toutes les excellentes pâtisseries que nous avions achetées en passant par les boutiques. Arrivant enfin à la ferme, à peine secs, une dernière surprise nous attendait, la pluie avait transformé le champ de citrouilles qui nous séparait de notre jolie cabane en marécage! Nous mettre à l'abri fut très sport ce soir là!!!

 

15:04 Écrit par Isa & Ben dans Allées & venues | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

cloîtres Bravo d'être parvenu au sommet de la forteresse ... La cathédrale a aussi bien des charmes ...

Écrit par : josé | 16/07/2009

Les commentaires sont fermés.