22/07/2008

A l'eau! A l'eau!

Aucun arrêt entre Montpellier et Tarragona? Pas d'anecdotes, çà vous semblait louche??? Après moult hésitations, je vous en dévoile (c'est le mot) la raison!

En partant en vacances au bord de la Méditerranée, vous vous doutiez bien que nous imaginions rapidement faire trempette! Pas vraiment fanas de la bronzette, nous apprécions grandement par contre jouir de la fraîcheur relative de la mer pour compenser les chaleurs estivales...

Aussi... Dès que nous avions quitté Montpellier, le soleil déjà bien présent, la mer si proche, nous taraudaient d'une pulsion natatoire... J'eûs bien du mal à ne pas m'arrêter en longeant la plage entre Sète et Marseillan, alors que nous commencions seulement à filer vers les régions méridionales de la Catalogne espagnole. Mais sage Isabelle refusa toute halte, tant d'heures de route nous attendent encore, roulons encore tandis que le soleil n'est pas à son apogée...

Vers 13 heures, nous atteignions le petit village de Torreilles, dans les Pyrénées Orientales, lorsque nos estomacs nous tiraillèrent à tels point que, cette fois, nous fûmes tous d'accord pour un arrêt... Plage Nord... Pourquoi ne pas s'arrêter là? Nous pourrons faire un plongeon en plus de notre pique-nique! Allez Hop! Suivons ce petit chemin...

Garés, sustentés, maillodebaintisés, crèmedeprotectionsolairisés, nous partons donc à la découverte de l'étendue de sable fin annoncée derrière la dune qui nous fait face... 100m de randonnée en tongs dans le sable, aucun promeneur, la plage s'annonce sauvage! Tant mieux, nous ne goûtons pas spécialement aux bonheurs de la foule...

Cà y est, nous sommes face à la mer... La plage est superbe, une magnifique étendue de sable fin particulièrement propre, d'une densité humaine clairsemée, nous sépare d'une eau bleue tentatrice parcourue d'une légère houle accueillante... juste un détail... Nous sommes face à un joli écriteau...

PLAGE NATURISTE, Baignade Surveillée

Aie... Ca c'était pas prévu... Longeons donc un peu la côte pour trouver un espace plus conforme à nos usages... Les écriteaux se succèdent et se ressemblent, notre frustration augmente, si près de l'onde aguichante... Nous finissons par craquer... On va y aller quand même... tous? Non... Lorraine, plus frustrée pourtant encore qu'Isa et moi, guettant la mer depuis notre départ, préfère nous surveiller du haut de la dune, sans se méler à la faune locale...

Bref... On y va! Euh... c'est vite dit çà... nous nous appliquons donc à pénétrer discrètement cette aire spécifiquement réservée aux naturistes. Posant enfin notre serviette, il nous faut maintenant assumer notre décision et... il nous faut donc achever de dénuder nos corps resplendissants de blancheur de bons lorrains en vacances, au milieu de ces nudistes à la peau mordorée, en essayant d'y mettre le maximum de décontraction et de naturel pour ne pas se faire remarquer... Ne rigolez pas, je voudrais bien vous y voir...

Blancs comme des asticots, nous rejoignons enfin nonchalemment cette mer qui nous a menés là... (tout blancs? Non en fait... alors que d'autres ont parfois des amusantes traces de maillots, j'avais moi même tout pour attirer l'oeil: notre premier parcours routier m'avait doté d'un bel avant-bras gauche au bronzage parfait et surtout d'un remarquable bas de cuisse droite rougeoyant, juste là où le soleil, insidieusement, à projeté ses rayons perfides à la limite de mon short, se faufilant entre rétroviseur et pare-soleil)

Et... choc suivant, elle est fraîche, n'est-ce pas, comme nous le dit ce sympathique quincagénaire débonnaire à la bistouquette à l'air qui lui aussi peine à s'immerger! Pour la discrétion...

Finalement... Elle n'est pas si fraîche, le tout est de se mouiller! S'ensuivent donc nos ablutions... Nous finissons même par nous surprendre par être très à l'aise! Evidemment, le moment de ressortir de l'onde protectrice, sous l'oeil bienveillant des bronzeurs impénitents est aussi un grand moment... cependant, reconnaissons que ces fameux naturistes, après tout, sont des gens comme vous et nous... certes un peu plus nus... certainement un peu moins hypocrites aussi, un peu plus libérés du carcan moralisateur de la société. Même si ce n'est pas évident de s'en affranchir, ce n'est pas si désagréable d'ailleurs!

Si vous voulez quelques précisions suivez ce lien trouvé après coup: http://fr.franceguide.com/idees-vacances/naturisme/faq/ho...

Il ne vous reste plus qu'à tenter l'expérience!

Pour la petite histoire, nous avons ensuite testé la très familiale plage du Cannet, "textile" comme disent les naturistes, cette fois. Eh oui... nous ne pouvions poursuivre notre route sans offrir à Lorraine la possibilité de goûter elle aussi aux plaisir de la plage dans un cadre à sa convenance.

 

13:03 Écrit par Isa & Ben dans Au jour le jour | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

impayable ! Là ! je dois reconnaitre que je viens de me payer une bonne tranche de rigolade en lisant ta prose.
Merci Ben !!

Écrit par : perejez | 22/07/2008

Les commentaires sont fermés.