16/05/2008

Pas de réponse à ma devinette...

Au cours d'un article précédent... je vous demandais si vous aviez une idée de ce que j'allais bien pouvoir faire de ma cueillette! Mais... chers (plus de 3000) visiteurs, je ne puis que constater votre mutisme. Personne n'a même osé une saugrenue suggestion! Et pourtant, je n'aurai pas flagellé celui qui eût tenté, même avec cette belle bassine d'orties sous la main... Ah oui... il s'agit d'orties!

Si vous les cueillez par la base, tout près de la racine, en fait, vous ne serez pas piqué... sauf si la pauvre plante, sentant sa fin se hâter, se courbe et tombe sur vos bras, évidemment nus pour l'occasion! Après, pour en couper les plus belles têtes... on s'habitue! Mais surtout il ne faut pas hésiter, laisser le végétal prendre le dessus... sinon... Ouille! Aïe! Ouille!!!

Alors... j'en fait quoi de mes orties? Je les cuisine, bien sûr... gourmands comme nous sommes, vous n'aviez pas encore deviné? Il faut commencer par rincer les belles têtes d'orties fraîchement cueillies... A l'heure qu'il est les mimines ne craignent plus grand chose, alors on secoue bien tout çà sous l'eau froide!!! Pendant ce temps, on fait fondre du bon beurre... disons un bon cinquième d'une plaquette de 250g (je sais çà fait 50g... mais vous avez déjà pesé du beurre avec un couteau?). Lorsque le beurre est à peine fondu, rajoutez les précieuses feuilles... qui vont fondre à leur tour! Laissez les tiges les plus tendres! Vous pouvez glisser aussi un bel oignon en rondelles très fines...

Hummm
 

Lorsque votre salade piquante a bien réduit, rajoutez du lait, un bon litre. Comme vous avez épluché et coupé en dés 3 ou 4 belles Charlottes, enfin 3 ou 4 belles pommes de terre... sachez que c'est aussi le moment de les ajouter! Salez, poivrez... oui! Poivrez! Quand les pommes de terre sont tendres, c'est le moment de mouliner votre soupe!!! Et hop... voilà votre soupe d'orties du jardin!

C'est succulent... mais si vous n'êtes pas téméraires, vous pouvez aussi réaliser d'abord cette recette avec des fanes de radis (en plus vous pourrez croquer les radis, c'est nettement meilleur que les racines d'orties). Rassurez vous en tous cas... Ce n'est pas ma soupe qui a rendu Lorraine gaga! Même si vous, vous ne mangez pas votre soupe à la fourchette, sachez qu'elle y arrive très bien... Des années d'exercice!!!

Qui mangerait sa soupe à la fourchette

23:45 Écrit par Isa & Ben dans Au jour le jour | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.